Tous à l’opéra! par Gabriel Prynn

English version

Quel instrument « chante » le mieux selon toi pour la transcription des œuvres ?

Quelle question pour un violoncelliste ! En tous cas, suivre la respiration naturelle d’un chanteur reste un des défis de ce répertoire. Le mouvement de l’archet reproduit peut-être plus facilement le côté chantant de cette musique que le piano. Cependant, recréer l’aspect parlant du chanteur, où chaque syllabe est prononcée, demande potentiellement plus d’attention pour les instrumentistes à cordes que pour le pianiste, qui joue sur un instrument qui, par sa nature, articule chaque note.

Quelle est ton œuvre préférée du programme ?

Un choix difficile, car toutes les œuvres ont leurs qualités distinctes et nous font entrer dans des ambiances musicales, stylistiques et historiques particulières. Si je dois faire un choix, ça doit être les Scènes de Tristan faites par Alfred Pringsheim (1850 – 1941).

Mathématicien, artiste et richissime mécène juif-allemand, Pringsheim a eu des correspondances personnelles avec Wagner, et a même soutenu ses projets financièrement, notamment le festival à Bayreuth. Déjà très vieux, Pringsheim se trouve obligé de quitter l’Allemagne pour la Suisse en 1939, mais perd sa fortune à cause de la « taxe de désertion » (Reichsfluchtsteuer), l’impôt limitant la sortie de capitaux des résidents fortunés du pays, surtout visant les juifs. Sa seule production de compositeur demeure quelques transcriptions d’œuvres opératiques de Wagner pour petits ensembles.

Tristan est une œuvre tellement mythique – probablement la plus grande histoire d’amour dans toute l’histoire de la musique occidentale, mais aussi, bien sûr, une des œuvres-clés dans l’évolution de la musique grâce à son langage musical nouveau. Comme le désir interdit entre Tristan et Iseut, la musique ne se repose jamais.

Chaque phrase chevauche la suivante, la tension des chromatismes omniprésents et la couleur unique du célèbre « accord de Tristan » augmentant le drame.

Si tu devais être un personnage d’opéra, lequel choisirais-tu ?

Les choses ont très mal tourné pour Don Giovanni à la fin, mais disons qu’il a eu beaucoup de fun sur le chemin !

Fin de la 20e saison… à quoi ressemblera la saison 2019-2020 ?

Pour la saison qui vient, nous allons surtout explorer les capacités de la musique de chambre de nous faire voyager dans le temps et dans l’espace.

IMG-3426
Gabriel Prynn

Tous à l’opéra! le mardi 23 avril 2019 à 19h30 à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.