Étoiles nordiques 3/3 : Tchaïkovski & Sibelius

Par Gabriel Prynn, violoncelliste

Étoiles nordiques 3/3

English Version

Les Saisons

Les Saisons de Tchaïkovski forment une œuvre clé dans la littérature pour piano solo. Ce concert sera une occasion très rare d’entendre la transcription d’Alexander Goedicke pour trio de ces merveilleuses pièces.

La transcription de Goedicke des Saisons de Tchaïkovski, écrite il y a près d’un siècle, n’existe dans aucune édition moderne, ce qui rend cet événement encore plus exceptionnel.

Imaginez-vous à Saint-Pétersbourg, capitale de la Russie, en 1876. Comme si souvent dans ce vaste pays difficile à gérer, l’époque est à l’agitation politique et intellectuelle. Quinze ans après l’émancipation des serfs, le passé torturé et l’avenir incertain du pays demeurent de brûlants sujets de conversation dans les cercles cultivés et la presse.

Mais pour le moment, il est encore raisonnable de supposer que la Russie va poursuivre sa lente modernisation et que ses classes moyennes, de plus en plus nombreuses, vont adopter les habitudes bourgeoises de l’Occident : écouter de la musique classique, jouer du piano ou encore chanter à la maison. Membre de cette classe, vous auriez fort bien pu souscrire au mensuel Nuvellist (emprunt au français « nouvelliste »), consacré à la musique et au théâtre. Auquel cas vous auriez découvert dans la livraison de janvier 1876 la première des douze pièces d’un cycle commandé à Tchaïkovski par Nikolaï Matveïevitch Bernard, l’éditeur du journal, qui les fit paraître au fil des numéros avant de les réunir, à la fin de l’année, sous le titre Les saisons — ou, de manière moins confuse, Les mois (même si le russe Vremena goda se traduit bel et bien par « saisons »).

Chaque pièce s’assortit d’un sous-titre et de vers d’écrivains russes célèbres, notamment de Tolstoï et de Pouchkine.

Nous avons choisi les mouvements les plus appropriés pour ce concert :

Janvier — Au coin du feu

Ce lieu de douceur et de paix,

La nuit l’a vêtu de pénombre ;

Le feu s’éteint dans la cheminée,

La chandelle charbonne.

 

Février — Le Carnaval

Bientôt du fringant carnaval,

Le grand banquet va commencer.

 

Novembre – Troïka

Ne contemple pas la route tristement, ne te hâte point de suivre la troïka. La mélancolie dans ton cœur tapie, impose-lui le silence à jamais.

 

Décembre — Noël

La veille de Noël, des jeunes filles lisaient l’avenir :

Elles retiraient leurs souliers et les jetaient dehors.

 

Lovisa – un trio nordique

Jean Sibelius est bien connu pour ses symphonies et pour son concerto pour violon. Cependant, ses nombreuses œuvres de musique de chambre, écrites au début de sa vie de compositeur, n’ont pas encore reçu la reconnaissance publique et l’attention qu’elles méritent. Le Trio Fibonacci a présenté la création nord-américaine du Trio Korpo de Sibelius l’année dernière, une œuvre que nous avions transcrite directement du manuscrit grâce à la permission accordée par la famille Sibelius elle-même.

https://vimeo.com/160772340

Nous terminerons notre concert de Noël par un exemple un peu plus connu des œuvres de jeunesse de Sibelius : son Trio Lovisa (bien qu’il ne fasse pas encore partie du répertoire établi du trio à clavier et qu’on l’entende trop rarement dans nos salles de concert).

Sibelius a écrit ce trio pour violon, violoncelle et piano à l’été 1888 dans la villa de sa tante dans le village finlandais de Lovisa, sa retraite estivale préférée, d’où le titre de l’œuvre.

Jean Sibelius étant un violoniste accompli et ses frères et sœurs étant tous des musiciens aussi, ses trios pour piano ont été écrits pour le trio familial : Jean au violon, sa sœur au piano et son frère au violoncelle. C’est une œuvre étonnamment mature. Le mouvement d’ouverture est plein de chaleur et de rythmes enjoués. Le mouvement central est doux et mélancolique. Le dernier mouvement semble suggérer l’agitation d’une jeune âme.

 

Le titre de ce concert est bien sûr « Étoiles nordiques » et Sibelius est un compositeur qui vient naturellement à l’esprit quand on pense aux paysages nordiques hivernaux. Nous sommes ravis de partager cette composition fraîche et pétillante avec notre cher public et ainsi nous préparer tous et toutes pour la saison de Noël !

 

Étoiles nordiques le vendredi 8 décembre 2017 à 19h30 à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal

Étoiles nordiques 1/3

Étoiles nordiques 2/3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.