Guerre et paix 1/4 : Alain Perron

Par Gabriel Prynn, violoncelliste

Guerre et paix 1/4

Version anglaise

Bruits de bottes et roucoulements de colombes ! Pour ce concert, nous vous présenterons des œuvres de compositeurs en résonance avec des périodes troubles de l’histoire ou au contraire choyés par le faste de leur condition. Ainsi, l’élégiaque Trio no. 2 de Dimitri Chostakovitch nous fait ressentir le tragique d’une période sombre de l’histoire, à travers une musique profondément émouvante qui allait marquer son siècle. Contrastant de fait avec le lumineux Trio en sol majeur d’un Haydn apaisé, partageant joie et légèreté. Un programme tolstoïen complété par les créations de La guerre et la paix du Québécois Simon Bertrand et de Fibonacci numbers 2 d’Alain Perron, apportant une touche contemporaine à ce concert tout en nous interrogeant sur notre propre époque.

Fibonacci numbers 2 par Alain Perron

L’historique de nos premières collaborations avec le compositeur québécois Alain Perron remonte à la première saison du Trio Fibonacci en 1998-1999, alors que les cordes du Trio se sont produites en solo avec le Nouvel Ensemble à Cordes de Trois-Rivières (NEC) dont Alain était à la fois fondateur et chef d’orchestre. Né à Cap-Santé, près de Québec, Alain a reçu deux prestigieuses bourses dans les années 1990 qui lui ont permis d’étudier avec le célèbre compositeur Krzysztof Penderecki à l’Académie de musique de Cracovie, en Pologne, où il a obtenu son doctorat en 1996. Il enseigne la composition à l’Université de Regina depuis juillet 2002 où il est également directeur musical de l’Orchestre de l’université et de l’Ensemble de musique nouvelle.

En mars 2012, l’université de Regina a invité Julie-Anne (violoniste du Trio Fibonacci) et moi-même en tant qu’artistes en résidence du nouveau festival de musique d’Alain :

« Living Music under Living Skies». Nous avons alors interprété des œuvres du compositeur Denis Gougeon, mais également la création de la nouvelle composition Fibonacci Numbers 1 pour violon et violoncelle d’Alain Perron. Quand Alain a proposé d’écrire une nouvelle version de cette pièce pour trio, construite entièrement sur la suite de Fibonacci, nous avons sauté sur l’occasion. On avait bien sûr très envie de continuer ce qui avait déjà été une collaboration artistique fructueuse et mutuellement enrichissante.

Depuis les temps les plus anciens, on trouve que certaines proportions mathématiques semblent expliquer et projeter la beauté et la perfection. Les temples de la Grèce antique, par exemple, étaient souvent construits selon le principe du nombre d’or, où une ligne se divise en sorte que la relation entre la ligne entière à la plus grande partie est proportionnellement la même que celle entre la partie la plus grande à la partie la plus petite – une proportion considérée comme particulièrement agréable à l’œil.

Théâtre d'Epidaure

Dans la musique aussi, jusqu’à la fin du moyen âge, le système d’accordage pythagoricien convenait bien aux compositeurs parce qu’il était directement lié à la notion de « rapports parfaits » (lié aussi à l’Harmonie des sphères de Platon donc) qui, lorsque transférés aux cordes de la lyre, produisent les intervalles de la quarte parfaite, de la quinte parfaite, de l’octave et de la double octave.

Qu’y aurait-il de mieux alors, dans un concert dont le thème est la Guerre et la Paix, que d’inclure une nouvelle œuvre qui a été composée selon la suite Fibonacci, une série de nombres qui semble mettre de l’ordre dans le chaos du monde?

J’ai demandé à Alain de nous en dire plus sur son nouveau trio à clavier :

« J’ai composé ce trio pendant mon année sabbatique! Dans le passé, j’ai composé plusieurs œuvres mettant en scène le violon, le violoncelle ou le piano, tels que Relevés no7 pour quatuor à cordes, Séquences voilées pour quatuor à cordes et orchestre, Mouvance pour quatuor à cordes et orchestre à cordes, et plusieurs œuvres pour instruments solos avec piano. J’étais ravi d’avoir l’occasion de composer une nouvelle œuvre pour le célèbre Trio Fibonacci. Après avoir écrit de nombreuses pièces pour ces instruments, c’est en fait ma première composition pour cette formation classique (violon, violoncelle et piano).

Le nom de Fibonacci fait référence à une séquence basée sur les nombres (0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89, 144 …) et un processus équivalent de relations récurrentes. En outre, cette œuvre se divise en neuf sections en forme de miroir, montrant la structure du nombre d’or (2/3 – 1/3). La cinquième partie de la pièce est le point culminant de l’œuvre, et les autres sections sont liées de la manière suivante: 1-9, 2-8, 3-7 et 4-6. L’instrumentation elle-même reflète également la structure de l’œuvre ainsi: 1 – trio, 2 – violon et piano, 3 – violoncelle et piano, 4 – violon et violoncelle, 5 – trio, 6 – violon et violoncelle, 7 – violoncelle et piano, 8 – violon et piano, 9 – trio. Par conséquent, les sections 1, 5 et 9 présentent le trio, tandis que les autres sections sont orchestrées avec des sous-ensembles différents.

Encore une fois, pour cette nouvelle composition, j’ai cherché à poursuivre et à développer mes recherches sur de nouvelles sonorités en utilisant de nouvelles techniques et des manières inhabituelles de combiner ces instruments.»

« Enfin, cette formation classique et les possibilités acoustiques extraordinaires offertes par ces instruments m’ont donné une grande palette de couleurs sur le plan de l’orchestration, qui est finalement au cœur de mon travail en tant que compositeur. »

Guerre & paix le 6mai 2017 à 19h30 à la Chapelle Historique du Bon-Pasteur

Guerre et paix 2/4

Guerre et paix 3/4

Guerre et paix 4/4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.